Quel avenir pour le crédit ?

La conjoncture actuelle fait frémir. Chute des places boursières. Crainte que l’économie suive la bulle financière avec l’approche d’une récession. Zone euro chamboulée.

Certains indicateurs sont donc en alerte.

Il devient alors de plus en plus difficile pour les banques de se refinancer. Ce qui entraine inéluctablement un durcissement des conditions d’octroi de crédit.

Néanmoins les taux d’intérêts se maintiennent à un niveau relativement bas, du fait notamment du soutien de la BCE et du maintien de la solvabilité des banques. Pour preuve, les banques se prêtent encore mutuellement de l’argent et ne se réfugient pas auprès de la BCE.

19/08/2011