Nouveau logement en vue : que faire de son ancien emprunt ?

    1. Prêt hypothécaire à taux fixe:

En cas de remboursement anticipé ou d’annulation, votre banque va vous demander de payer des pénalités. Un calcul s’impose donc pour évaluer l’intérêt financier de la démarche : comparer ces pénalités et les gains engendrés par la réduction du taux sur la durée totale du crédit restant. Consultez votre tableau d’amortissement afin de prendre la bonne décision.

    2. Emprunt à taux variable :

Vous êtes en mesure de rembourser votre emprunt très librement et sans pénalité. Contactez votre banque afin d’être informé sur les conditions pratiques de ce remboursement.

    3. Je garde l’emprunt à taux fixe en le transférant sur mon nouveau bien :

Afin d’éviter les pénalités de remboursement anticipé, vous pouvez procéder à un transfert d’hypothèque vers votre nouveau bien, sans toucher à votre emprunt existant. Comparez donc le coût de ce transfert d’hypothèque (appelez votre notaire) et les pénalités de remboursement anticipé.
 
Un nouvel emprunt hypothécaire bénéficiant d’un taux d’intérêt inférieur n’est donc pas toujours synonyme d’économie…
 
Plus d’info sur www.keasy.eu