La chute des apports personnels

Une baisse des taux d’intérêt a comme conséquence une chute des apports personnels. Le taux d’apport personnel s’élève à 23,4 % au deuxième trimestre 2013 contre 27 % en 2012. Nous remarquons que le montant moyen emprunté est passé de 149 300 euros à 155 800 euros en un an.En achetant de l’ancien comme du neuf,nous constatons que les ménages s’endettent plus qu’en 2012.

Au final, la durée des prêts immobiliers n’a que légèrement augmenté.