L’impact des faibles taux sur le pouvoir d’achat

En fonction de la typologie des biens et de la situation dans le pays, nous estimons que le consommateur luxembourgeois a pu gagner entre 4 et 8 % de pouvoir d’achat sur son acquisition immobilière, si l’on ne tient pas compte de l’augmentation récente de la TVA.
 
La baisse des taux des crédits immobiliers que nous connaissons depuis plusieurs années maintenant  a donc du bon pour les consommateurs qui voient la propriété de leur rêve s’agrandir de quelques mètres carrés…